Actualités

Résidence de création : la compagnie Bêstîa fait tomber les barrières

lun 8 Mar 2021 - Mariane Gauthier

Deux semaine de résidence de travail sur le plateau du théâtre pour la compagnie Franco-Colombienne Bêstîa qui a travaillé à sa nouvelle création : Barrières. Wilmer Marquez, circassien et directeur artistique s’est entouré d’un collectif de 10 artistes rencontrés pendant sa carrière pour, à travers le langage acrobatique, aborder les questions de dépassement de soi face aux limites, aux barrières que chacun subit ou s’impose.

Les barrières que l’on se crée sont nos pires ennemies. Elles nous détruisent de l’intérieur et nous seuls pouvons les dépasser.Lorsque l’on parle de barrière, c’est associé aux notions de blocage, d’empêchement, de limites. Cette notion est rarement associée à celle de recherche de solutions.Une barrière est aussi une contrainte et pour moi, les contraintes ont toujours été la source d’un moteur, d’une quête.On peut rester témoin du monde qui nous entoure, mais on peut aussi choisir d’en être un acteur – actif.C’est une question de point de vue : Chez moi, le verre est toujours à moitié plein …

Wilem Marquez – Note d’intention